Catégorie : Pour Pâques

Gigot de 7 heures, aussi dit gigot à la cuillère

Cette recette est une des plus facile à réaliser et offre un beau plat sur la table !

C’est une cuisson très lente à basse température, la viande se détache de l’os avec une cuillère, pas de choix de cuisson, c’ est parfaitement cuit, vraiment fondant et moelleux !

Ingrédients

  • Choisir un gigot bien bombé avec os, on peut cuisiner un gigot qui a été congelé pour cette préparation,
  • Un grand plat rectangulaire est privilégié,
  • 2 à 3 oignons ou grosses échalotes coupés en deux,
  • 2 à 3 belles branches de céleri ou (et) des quartiers d’ 1/2 céleri boule,
  • 5 à 6 carottes coupées en tronçons,
  • 500 g de tomates coupées en 2 (en saison) ou 1 boîte tomates pelées,
  • 1 bouquet garni.
  • 5 à 7 g de gros sel,
  • poivre.

Réalisation

Huiler le plat, mettre quelques branches de thym et poser le gigot dessus, légumes autour, thym et 2 à 3 feuilles de laurier (romarin facultatif).

Saupoudrer de 5 à 7 g de gros sel et 10 à 12 tours poivre du moulin 

Poser une feuille de papier cuisson sur les aliments (c’ est très important, la viande ne doit pas toucher le papier alu ensuite).

Recouvrir l’ensemble de papier alu, de façon hermétique,afin d’ assurer la réussite de ce plat. 

Laisser 7 heures à 85° pas plus!

Il est possible de le cuire la veille et le réchauffer à la même température !

Œufs brouillés garniture poutargue et croûtons

Je propose la recette pour 4 personnes.

Mes œufs brouillés garniture poutargue et croûtons

Ingrédients

  • 8 œufs,
  • 50 g de beurre,
  • Poutargue,
  • 1 grosse cuillère à potage de crème épaisse entière,
  • 2 cuillères à potage de gruyère ou de parmesan,
  • Croûtons maison au beurre ou à l’huile d’olive.

Réalisation

Casser les œufs un à un, afin d’ éviter qu’ un mauvais ne gâte les autres, puis les verser dans un cul de poule et les remuer, sans les battre, saler.

Dans une sauteuse à fond épais (cela évite le bain-marie) faire fondre le beurre à feu doux, y verser les œufs et remuer au fouet jusqu’à obtenir un aspect crémeux en formant des 8 afin d’ éviter l’adhérence sur les bords et au centre.

Ôter ensuite du feu puis y ajouter le poivre et une bonne cuillère à potage de crème épaisse.

Si besoin, maintenir la température au bain-marie.

Les  garnitures sont multiples, au goût de chacun ou en fonction du menu. Elles se posent sur la brouillade servie (en coupelle si possible, cela reste plus chaud) :

  • Croûtons sautés au beurre ou à l’ huile d’ olive- à la truffe râpée ou en lamelles
  • Pointes d’ asperges passées au beurre avant dressage 
  • Poutargue râpée ou en fines lamelles
  • Champignons sautés au beurre
  • Fromage en saupoudrant la brouillade de 2 cuillères à potage de gruyère ou de parmesan avant d’y ajouter la crème.

Ne pas mettre d’ épices avant que les œufs soient mélangés car des petits paquets peuvent se retrouver enfermés dans les bulles de blanc d’ œuf et c’est désagréable en bouche .

Asperges à la coque

Pour cette recette il est préférable de prendre des asperges blanches: violettes des sables des Landes, de Camargue ou de chez vous !

Ingrédients

  • Asperges
  • Oeufs frais

Réalisation

Pour débuter, prenez l’ asperge au milieu et tête en bas, de l’autre main attrapez la partie supérieure (c’ est le morceau immangeable car dur) et cassez la net. Recoupez le bas au ras, juste pour l’ aspect.

Épluchez ensuite la tige à l’ économe en partant sous la tête qui elle n’ a pas de peau .
Mettez à cuire au cuit-vapeur ou à l’ eau juste  frémissante, et surtout pas à gros bouillon sinon elles s’ abîment.

Le temps de cuisson dépend de la grosseur c’ est à vérifier avec couteau d’ office.

Faire cuire vos oeufs à la coque, 1 ou 2 par personne selon votre envie

Servez et utilisez vos asperges en mouillettes trempées dans l’oeuf.

les asperges se consomment chaudes, tièdes, à température ambiante mais pas glacées car leur saveur disparaît.